Les chômage des jeunes en France

Le chômage des jeunes en France

Par définition, un chômeur est une personne dépourvue d’emploi et se déclare disponible pour travailler et déclare avoir cherché un emploi, au moins durant les 4 dernières semaines. L’indicateur de chômage est relativement dynamique et peut changer d’une année à une autre, par exemple parmi la population dans la tranche d’âge [15-29[, 23,6% d’entre eux sont au chômage en France, et l’on compare ce taux avec celui des années antérieures. Le chômage des jeunes est une affaire économique et sociale  nationale prioritaire en termes de traitement et de prise en main par le gouvernement.

Les caractéristiques du chômage des jeunes en France

A noter, selon l’OCDE, qu’en France, les moins qualifiés constituent notamment  le taux de chômage des jeunes, qui ont des difficultés pour trouver un emploi. Il y a deux ans, les statistiques ont affiché 1,8 millions de jeunes moins qualifiés et chômeurs. La tendance est montante durant la dernière décennie. Selon les observations, 80% des jeunes chômeurs n’ont pas leur bac, par contre 16% seulement des jeunes sortant des universités sont au chômage. Il a été dit que le système éducatif a quelques choses à voir dans le chômage des jeunes, car c’est trop généraliste entraînant un taux d’insertion professionnelle relativement faible.

Le chômage de jeunes en France, une situation critique

A noter que  le taux de chômage des jeunes en France est relativement supérieur comparé  à celui de l’ensemble de l’Union Européenne, soit plus de 2,8 points. Sur une population de [15-29[en 2015, seulement 53,3% se trouvaient sur le marché de travail, et 43,2% sont occupées à un emploi. Le problème est que cette structure ne changent pas jusqu’à ce jour, et l’effectif de jeunes au chômage tend à la hausse. Effectivement, le chômage de jeunes en France est un problème  critique  qui préoccupe le ministère du Travail et perturbe le développement harmonieux de l’économie nationale.